Comment fonctionne la scpi à crédit ?

Quels sont les avantages d’investir en scpi ?

La scpi, encore appelée pierre-papier, c’est l’immobilier sans les inconvénients. Le fonctionnement des scpi consiste à acheter des parts d’une société de placement immobilier au lieu d’acheter un bien isolé.

Si on acquiert un bien spécifique, il faut le trouver, ensuite le construire ou le rénover, gérer les architectes, artisans, administrations et quand tout est prêt commence la gestion des locataires, de la fiscalité en mutation permanente et de l’entretien.

La scpi s’occupe de tous ces problèmes, elle agit sur un territoire beaucoup plus vaste, les professionnels qui y oeuvrent ont une force de frappe bien supérieure pour négocier tous les prix.

Leur expertise a fait ses preuves, les rendements redistribués sont largement supérieurs depuis plusieurs années à ceux des assurances-vie.

La scpi à crédit

La scpi à crédit fonctionne exactement comme tout placement immobilier ayant recours à un emprunt bancaire. L’investissement bénéficie des mêmes avantages fiscaux. Il permet de déduire les intérêts annuels des autres revenus dans une certaine limite, et permet également de constituer un solde reportable sur 10 ans.

Les taux bancaires étant particulièrement bas, la différence entre les taux des revenus générés par la scpi et ceux de l’emprunt constitue un amortissement annuel de placement non négligeable.

A la fin de l’emprunt, l’investisseur dispose d’un revenu complémentaire et s’est constitué un capital qu’il pourra soit conserver et transmettre, soit renégocier. Les performances des scpi ne sont plus à démontrer dans la mesure où elles sont à même de proposer des formules adaptées à chaque profil fiscal ou même personnel comme par exemple celles qui investissent dans des immeubles technologiques ou écologiques.

Elles disposent souvent d’un réseau de courtiers et de banques spécialisées ou classiques disposés à prendre en charge l’obtention du crédit sollicité pour financer tout ou partie de l’achat de parts de scpi à crédit.