Rachat de crédits à La Réunion : modalités et conditions

Quand on est criblé de dettes, il faut trouver une issue favorable coûte que coûte. Pourtant, dans les DOM-TOM, c’est-à-dire, dans les territoires éloignés de la métropole comme La Réunion de nombreuses personnes se trouvent dans cette situation. Pour sortir de l’impasse, de nombreuses personnes ont recours au rachat de crédits. C’est une solution efficace dans le sens où elle permet de diminuer ses mensualités, cependant, elle est soumise à certaines conditions.

Les modalités du rachat de crédits à l’île de la Réunion

Faire un regroupement de prêts, c’est loin d’être une pratique banale pour les habitants de Saint-Denis, de Sainte Clotilde ou de Le Tampon alors qu’en France métropolitaine, c’est une opération bancaire comme une autre. Le concept ne change pas. Ce dispositif permet à un emprunteur de diminuer le montant de ses mensualités en augmentant la durée totale de son crédit. Avec le reste de son revenu, l’emprunteur pourra désormais payer toutes ses charges.

Pour faire un rachat de crédits à La Réunion, il faut d’abord monter un dossier. Il faut ensuite le présenter à un organisme financier afin d’obtenir une seule et unique créance. Le coût global du crédit va augmenter en raison de l’augmentation de la durée du crédit. En revanche, le taux d’intérêt et les mensualités sont plus raisonnables. Pour avoir des précisions sur les avantages de l’opération et connaître les caractéristiques du nouveau crédit souscrit, il suffit de faire une simulation de rachat de crédits.

Les conditions de rachat de crédits à l’île de la Réunion

En général, les conditions liées aux demandes de rachat de crédits à l’île de La Réunion sont similaires à celles mises en vigueur en France métropolitaine. La seule différence repose sur les formalités de rassemblement des prêts. En effet, dans les DOM-TOM, les organismes financiers refusent l’association d’un crédit à la consommation et d’un prêt immobilier. Il faut s’adresser à une banque spécialisée pour pouvoir négocier le regroupement de ces deux types d’emprunts. Avec l’aide d’un bon courtier, il est plus simple de trouver un tel établissement (voir ici). Par ailleurs, ce professionnel est à même de créer un dossier plus solide, ce qui permet à l’emprunteur de bénéficier de conditions de prêt plus flexibles.